Abdelkrim Saoudi : « La NAME, outil de compréhension du marché de l’emploi »

Publié le 24 Mai 2014

Abdelkrim Saoudi : « La NAME, outil de compréhension du marché de l’emploi »

Abdelkrim Saoudi, responsable de l'Observatoire de l'information économique, membre du conseil exécutif du Forum des chefs d’entreprise intervenait au cours de la première table-ronde « Un répertoire des métiers pour l’Algérie » lors du séminaire du 13 mai 2014 « Compétences, métiers, emploi », tenu à l’hôtel Hilton d’Alger.

Abdelkrim Saoudi a présenté la Nomenclature algérienne des métiers et emplois telle qu’elle est vue par le Forum des chefs d’entreprise.

Pour lui, c’est un outil de compréhension du marché de l’emploi permettant d’appréhender d’une manière la plus fine les qualifications recherchées par les entreprises, de définir avec précision les profils des demandeurs d’emplois et d’assurer une intermédiation efficace entre les employeurs et les demandeurs d’emploi.

Selon A. Saoudi, la NAME constitue un outil d’aide à la conception de la politique de l’emploi et à sa mise en œuvre par la disponibilité de statistiques fiables permettant l’analyse de l’offre et de la demande d’emplois ainsi que la mise en place de programmes de formation professionnelle répondant aux besoins des entreprises.

Le FCE a été intéressé par la démarche méthodologique qui a présidée à la construction de la NAME en intégrant le partenariat à deux niveaux. D’abord au plan international, grâce à la convention de coopération avec Pôle emploi (France) et à l’accompagnement par des experts spécialistes du Répertoire opérationnel des métiers et emplois (ROME). Ensuite, au plan national, avec l’équipe de l’ANEM en charge du projet NAME, un comité de pilotage comprenant les représentants des départements ministériels, d’organismes et offices publics, d’organisations syndicales et patronales ainsi que les entreprises des différents secteurs économiques.

La NAME apporte une contribution à l’enrichissement de la normalisation de l’information économique et s’intègre aux systèmes de classification (Nomenclatures) existants notamment ceux portant sur :

  • Les activités des entités économiques inscrites au Registre du commerce ou à la Chambre nationale de l’artisanat ;
  • Les formations dispensées par les centres de formation professionnelle ;
  • Les activités répertoriées par l’ONS (NAA : Nomenclature algérienne des activités) ;
  • Les produits répertoriés par l’ONS (NPA : Nomenclature algérienne des produits) ;
  • Les biens et services susceptibles d’exportations ou d’importations (TDA: Tarif douanier algérien).

En conclusion, Abdelkrim Saoudi a indiqué que le FCE félicite l’ANEM pour avoir initié et mené à terme le projet NAME et de la démarche adoptée dans sa conception.

Voir la présentation faite par Abdelkrim Saoudi.

présentation Abdelkrim Saoudi : la NAME vue par le FCE

Rédigé par PASEA

Publié dans #NAME, #anem, #entreprises, #Pôle emploi

Repost 0
Commenter cet article

BOUZID Abdelkrim 10/06/2014 00:53

MERCI POUR MONSIEUR SOUADOUAI Qui vraiment bien défi le rôle de nomenclature

hind 25/05/2014 09:47

bonne analyse , merci pour vous