« Compétences, métiers, emplois » : échanges et initiatives conjointes algéro-européennes

Publié le 19 Mai 2014

Un séminaire a rassemblé, le 13 mai 2014, trois cent vingt professionnels de l’emploi et représentants des milieux économiques ou de la presse dans les locaux de l’hôtel Hilton, aux Pins maritimes à Alger sur le thème « Compétences, métiers, emplois. »

La manifestation était organisée par le Projet d'appui au secteur de l'emploi en Algérie (PASEA), un programme financé par l’Union européenne en coopération avec les autorités algériennes. Elle a été l’occasion de faire le point sur le lancement de la Nomenclature algérienne des métiers et emplois (NAME) par l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM).

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, M. Mohamed El Ghazi a inauguré la session en assurant que cette nouvelle nomenclature, qui sera opérationnelle en juin 2014 « constituera l'instrument fédérateur des partenaires du secteur de l'emploi en Algérie » et qu’elle permettra d’apporter des services en ligne sur internet pour les employeurs et demandeurs d’emploi.

Élaborée par l'ANEM en partenariat avec le service public français Pôle emploi, la nouvelle nomenclature permettra l’instauration d'un langage commun à même de faciliter le rapprochement entre l'offre et la demande d'emploi.

Le chef de la coopération de la délégation de l'Union européenne (UE) en Algérie, M. Paulo Martins, a rappelé que l'UE et le gouvernement algérien ont décidé de mettre l'accompagnement de la modernisation de l'Agence nationale de l'emploi au premier rang des objectifs du PASEA. Le projet est articulé autour de quatre axes dont, la professionnalisation grâce à la formation continue des personnels, l'amélioration de l'offre de services aux usagers grâce au développement du système d'information et l'organisation fonctionnelle des ressources humaines. « L'apport européen au projet est de 14,1 millions d'euros, et grâce à la collaboration des cadres du ministère du travail et de l'emploi et de toute l'équipe, la quasi-totalité (97%) des moyens de ce projet a été engagée. »

Les échanges ont ensuite porté sur les perspectives qu’offre cette nomenclature pour les entreprises algériennes ainsi que les opérateurs, privés comme publics ou tous les acteurs de la formation. Les résultats attendus, dès le second semestre de cette année, devraient permettre de répondre, plus vite et plus précisément, aux besoins des recruteurs comme des chercheurs d’emploi. Ce sera donc un atout d’autant plus important pour l’Algérie que très peu de pays dans le monde bénéficient d’un tel outil.

« Compétences, métiers, emplois » : échanges et initiatives conjointes algéro-européennes

Rédigé par PASEA

Publié dans #NAME, #anem, #union européenne, #mtess

Repost 0
Commenter cet article