Merzak Ferroukhi : « Développer les métiers par la créativité et l’innovation »

Publié le 2 Juin 2014

Merzak Ferroukhi : « Développer les métiers par la créativité et l’innovation »

Merzak Ferroukhi, président de l’observatoire de l’insertion au sein de l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediene de Bab-Ezzouar (USTHB), est intervenu au cours de la troisième table-ronde « Un référentiel pour tous, la NAME », lors du séminaire du 13 mai 2014 « Compétences, métiers, emploi », tenu à l’hôtel Hilton d’Alger.

Voici le résumé de son intervention.

Depuis la création de l’USTHB, plus de cent mille étudiants sont passés sur les bancs de Bab-Ezzouar. Aujourd’hui, une communauté de près de quarante mille personnes vit sur le campus, une trentaine de milliers d’étudiants, plus mille cinq cent enseignants, autant de travailleurs dans les services administratifs et techniques.

L’Observatoire de l’insertion des diplômés de l’USTHB fonctionne comme un service qui fédère et coordonne les travaux des cellules de stages des facultés et suivi des diplômés au sein des facultés.

C’est un outil d'aide au pilotage pour l'université, les facultés et les responsables des formations. Les conclusions des enquêtes viennent nourrir la réflexion sur les missions, stratégie et évolution du contenu pédagogique.

C’est également un outil d'information sur les débouchés professionnels des formations proposées à l’université, qui réalise des études et des enquêtes portant sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’université.

L’observatoire propose les éléments d’information pertinents pour consolider la stratégie et les plans d’action visant une meilleure adéquation formation-emploi ; il contribue de ce fait à diffuser la culture d'emploi.

Enfin, l’observatoire analyse et diffuse les statistiques afin de répondre à toutes les demandes internes et externes concernant les étudiants, les enseignants et les formations ; il contribue donc à concevoir les axes d’une politique de communication avec le monde de l’entreprise.

L’Observatoire est assisté par les cellules de stages des facultés chargées de la coordination et l’harmonisation des travaux au sein des facultés. Il collabore avec le service de l’orientation et de l’information ainsi que l’Association des anciens diplômés de l’USTHB.

Pour pouvoir apporter une réponse innovante et pertinente au suivi de la vie estudiantine et de l’insertion professionnelle, l’Observatoire dispose d’un portail (www.usthb.dz/observatoire ) qui, en plus de présenter l’observatoire et ses missions, offrira aux étudiants et diplômés un identifiant et un mot de passe à validité illimitée au fil du temps. Il permet la publication des curriculum vitae et leur mise à jour sur Internet. Des offres de travail sont publiées par les entreprises. Enfin, il diffuse des newsletters sur des thèmes qui intéressent le monde du travail.

Le portail permettra également d’héberger les questionnaires des enquêtes en ligne et de publier les rapports et les études sur la vie étudiante et l’insertion professionnelle.

Le plan d’action de l’observatoire vise la construction d’un guide de bonnes pratiques pour le développement d’activités d’orientation professionnelle au sein des universités. Il doit contribuer à la sensibilisation de la communauté universitaire. Il inclut aussi le développement d’un dispositif d’orientation professionnel (création d’un centre d’orientation, organisation d’activités d’orientation professionnelle dans les programmes de formation). Enfin, il est axé sur le renforcement des partenariats « université-entreprises. »

En conclusion, Merzak Ferroukhi a cité l’historien maghrébin Ibn Khaldoun (1331-1406) pour lequel « L’esprit humain n’a cessé de développer les métiers …par la créativité et l’innovation, pour les sortir du domaine du possible au champ du réel et du concret. »

Voir la présentation faite par Merzak Ferroukhi.

présentation de Merzak Ferroukhi (USTHB) 13/05/2014

Rédigé par PASEA

Publié dans #NAME, #formation

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article