Des bases de données assainies

Publié le 25 Juillet 2014

Des bases de données assainies

La mise en place d’un nouveau système d’information métier au sein de l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM) implique que les bases de données sur lesquelles reposera le nouvel environnement de travail soient exemptes de problèmes.

Il faut donc procéder à un grand nettoyage, pour supprimer les doublons, vérifier les informations et procéder à leur mise en forme. C’est l’objet d’une mission qui a été confiée par le Projet d'appui au secteur de l'emploi en Algérie (PASEA) à un expert confirmé, Hadj Alioui, à la demande de l’ANEM.

Le rapport de sa mission a été approuvé par le directeur du PASEA, Mourad Lemia, le 9 avril 2014. Elle s’est déroulée entre mai 2013 et janvier 2014.

Jusqu’ici, l’ANEM dispose principalement de deux systèmes, qui ne sont pas centralisés : AssistEmploi, qui concerne l’intermédiation vers l’emploi classique, et GestDAIP, qui gère les dispositifs d’insertion comme les contrats DAIP et CTA. Il y a également d’autres outils, comme ceux qui servent aux statistiques.

La mission a défini les processus et les procédures qui seront être mis en place la migration des données de chaque agence quand elle basculera vers l’utilisation du nouveau système. Elle a également mis en évidence l’ampleur de la tâche à accomplir, aussi bien localement que nationalement, pour réussir une transition vers un outil de travail complètement différent, qui transformera les méthodes de l’ensemble des cadres de l’ANEM et aura un impact important sur le service aux demandeurs d’emploi comme aux entreprises.

Rédigé par PASEA

Publié dans #système d'information, #anem, #PASEA

Repost 0
Commenter cet article