Patrick Bougueliane : « piloter le développement des compétences »

Publié le 8 Septembre 2014

Patrick Bougueliane
Patrick Bougueliane

Une interview d’un des experts du Projet d'appui au secteur de l'emploi en Algérie (PASEA) dans le n°5 de La lettre d'information de Pôle emploi à l'International, publiée en France par le Service public de l’emploi (septembre 2014).

3 questions à Patrick BOUGUELIANE, Expert long-terme en Algérie

Vous êtes expert "intermédiation" à Alger sur le projet PASEA depuis juin 2012, pouvez-vous nous faire un point sur votre action auprès de l’ANEM (Agence nationale pour l’emploi) d’Algérie ?

Ma mission consiste à organiser le programme de professionnalisation des conseillers et des managers de l’ANEM. Dans ce cadre j’ai piloté l’élaboration du diagnostic des besoins, élaboré un plan de formation, et rédigé les termes de références du marché de formation dont j’évalue la mise en œuvre. Ce programme de formation de 37 400 jours concerne 3 000 agents de l’ANEM. Parallèlement nous travaillons avec des experts de Pôle emploi à l’élaboration d’un référentiel d’organisation des agences et nous avons formé une équipe de conseillers à l’utilisation de la MRS.

Vous étiez auparavant DRH à Pôle emploi Franche-Comté, quelles différences avez-vous constaté entre les deux SPE dans la gestion de leurs ressources humaines ?

Malgré les différences culturelles, l’ANEM, comme Pôle emploi, doit délivrer une offre de services de qualité à ses clients. La qualité de cette offre réside en majeure partie dans la posture et le savoir-faire des conseillers et des managers. Comme dans ma fonction de DRH, ma mission est d’organiser et de piloter le développement des compétences managériales et la professionnalisation des conseillers. Malgré leurs différences d’histoire et de culture, les SPE français et algérien sont confrontés aux mêmes problématiques qui nécessitent d’investir dans le développement de compétences des ressources humaines.

Vous préparez actuellement une action sur le thème de la territorialisation, pouvez-vous nous en dire davantage ?

À partir du 20 septembre [2014], nous allons déployer un plan d’accompagnement des Directeurs de l’emploi du ministère du Travail. Le programme que j’ai conçu doit leur permettre d’établir des diagnostics territoriaux afin de mettre en œuvre des stratégies de développement local en faveur de l’emploi. L’Algérie est un immense territoire composé de 48 Wilayas. C'est pourquoi il est nécessaire d’engager une réflexion sur la déconcentration des pouvoirs de décision. Il s’agit d’un enjeu crucial pour organiser la gestion des ressources humaines et développer des politiques adaptées à chaque bassin d’emploi.

Rédigé par PASEA

Publié dans #PASEA, #Pôle emploi

Repost 0
Commenter cet article