Annaba : Séminaire régional de visibilité sur l’emploi

Publié le 16 Novembre 2014

Annaba : Séminaire régional de visibilité sur l’emploi

Près de 140 cadres de l’Agence nationale de l’emploi (Anem) de l’est du pays se sont rencontrés hier à Annaba en séminaire pour débattre de l’état d’exécution du Projet d’appui du secteur de l’emploi en Algérie (PASEA) Organisée à l’initiative de la direction générale de l’Agence nationale de l’emploi, en collaboration avec la délégation de l’Union européenne en Algérie, cette manifestation vise, outre la mise en place de systèmes d’information stratégiques et performant, l’instauration d’une nouvelle stratégie de communication plus adéquate et la conception d’un projet de cadre de planification à moyen terme ainsi que la définition des moyens institutionnels de coordination statistique.

Pour l’expert principal en systèmes d’information, Larbi Bendifallah, le cadre général de l’Anem exprime des besoins en matière de communications, d’où l’exigence de la mise en place de l’intranet à même de dynamiser les flux d’informations et les sites Web de ladite agence. Il faut améliorer les contacts entre les cadres et agents de l’Anem, les demandeurs d’emploi et les employeurs, a-t-il insisté. Le vice-directeur de l’Anem a estimé, quant à lui, que cette rencontre vise à informer les différents collaborateurs de l’Anem sur l’avancement des projets d’appui à l’emploi en Algérie. Pas moins de 1.674.973 demandes d’emploi ont été enregistrées de janvier au 31 octobre 2014 à l’échelle nationale. Plus de 76% des demandeurs d’emploi ont moins de 35 ans, a-t-on noté lors des travaux de ce séminaire. Quelque 372.300 placements de demandeurs d’emploi ont été réalisés durant la même période. Pas moins de 90.709 emplois ont été réalisés dans le cadre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle. Par ailleurs, 3.000 conseillers auprès de l’Anem ont été formés durant la même période dans le cadre du projet d’appui à l’emploi en Algérie qui sera clôturé le 31 mars 2016. Le budget alloué pour ce projet est de 15,3 millions d’euros à la charge de l’Union européenne avec une contribution Anem de l’ordre de 1,24 million d’euros.

Article paru dans El Moudjahid 16-11-2014 (B. Guetmi)

Rédigé par PASEA

Publié dans #anem, #PASEA, #atelier

Repost 0
Commenter cet article